CYP BFK

La formation commerciale de base dans une banque comprend un volet pratique en entreprise d'apprentissage et un volet scolaire, mis en œuvre dans l’école professionnelle ainsi que dans les cours interentreprises (CI).

Dans toute la Suisse, la plupart des apprentis de la branche Banque suivent les cours interentreprises de CYP, le centre de compétences et de formation pour les banques suisses.

Structure et contenu de la formation

Pendant les trois années de la formation commerciale de base, les apprentis assistent au total à 30 journées de cours de présence chez CYP.

Chaque cours de présence est précédé d'une phase de préparation intensive, sanctionnée par un test d'introduction. Cette préparation est importante pour les apprentis car les connaissances qu’elle permet d’acquérir seront approfondies lors du cours de présence. Le cours de présence est suivi d’un travail d’approfondissement des sujets traités et d’un test final.

Aller directement à la description des modules

Méthode d'apprentissage

Apprendre, c’est mettre en relation des informations et regrouper ses connaissances. Le concept de formation moderne de CYP garantit un apprentissage autonome et durable qui profite à tous les participants – apprentis, stagiaires, spécialistes ou personnes en réorientation professionnelle!

Infos

FAQ

C’est l’abréviation de «Connected Learning Upgrade». Notre concept de formation repose sur quatre principes didactiques. Du fait que nous développons l’apprentissage par résolution de problèmes dans nos cycles de formation BFK et BEM, l’application de notre concept actuel fait l’objet d’une mise à niveau ou «upgrade».
Non. La nouvelle organisation CLU concernera les apprentis qui commenceront leur formation durant l’été 2017. Cependant, tous les apprentis profiteront de l’amélioration technique de notre plate-forme d’apprentissage CYPnet. À partir de l’été 2017, tous les apprentis auront accès à la nouvelle version de CYPnet. Elle sera également accessible aux porteurs de maturité au plus tard à l’automne 2018.
Un module CYP se compose toujours de trois phases: préparation, cours de présence et suivi.
Les contenus techniques sont toujours attribués aux modules. L’ordre des modules reste inchangé pour la 1re et la 3e années d’apprentissage. Pour la 2e année d’apprentissage, les apprentis ou les banques peuvent participer à la définition de l’ordre des thèmes à traiter. Il est ainsi possible d’effectuer rapidement un transfert vers la pratique (voir approche «just in time»).
Les aptitudes partielles restent globalement inchangées. Nous avons procédé à des modifications marginales. Elles sont indiquées dans le plan de formation.
Désormais, les compétences médiatiques peuvent également être consultées sur CYPnet de manière transparente. Si elles ne sont pas examinées dans le cadre des éléments de qualification, elles apportent néanmoins une importante valeur ajoutée à la formation. Pour le reste, il n’y a aucun changement, car les objectifs MSP et les compétences professionnelles s’appliquent à l’ensemble de la branche.
La préparation se compose d’un mandat de préparation, d’un Initial Case et d’une autoévaluation. Le temps de préparation reste inchangé, à savoir environ 6 heures. Lors de la préparation, les apprentis doivent également s’autoévaluer à l’aide des aptitudes partielles et le test d’introduction leur permet de dresser un bilan personnel. La préparation se termine par le test d’introduction, qui doit être réussi.
L’Initial Case représente la situation initiale en vue du traitement des différents thèmes techniques. À travers une situation initiale, une question ou un problème, les thèmes techniques sont traités en fonction de la situation. Un lien avec la pratique est ainsi établi, ce qui permet aux apprentis de comprendre l’importance et la pertinence des thèmes techniques. Ces derniers deviennent en outre concrets et compréhensibles, ils prennent un sens.
Ce sont toujours les mêmes aptitudes partielles qui sont traitées. Elles font office de garde-fou et sont donc là pour aider les apprentis. Pour les guider, les contenus techniques qu’ils doivent étudier continueront d’être communiqués (eBooks, sites Internet, autres sources).
Avant le test d’introduction, les apprentis doivent s’évaluer à l’aide des aptitudes partielles. L’évaluation correspond à l’image que les apprentis ont d’eux-mêmes. Ils évaluent leur niveau de connaissances par rapport aux différentes aptitudes partielles (échelle de 1 à 10).
Oui. La réussite du test 5 jours avant le cours de présence reste la condition indispensable à la participation au cours. En cas d’échec au test d’introduction, les apprentis doivent réfléchir à leurs méthodes. Ils peuvent le passer autant de fois que nécessaire jusqu’à ce qu’ils le réussissent.
Le cours de présence se compose des éléments suivants: accueil, warm up, Transfer Case, deux éléments fixes, phase d’apprentissage individuelle, conclusion et fin du cours.
Pendant le warm up, les apprentis se présentent mutuellement les Initial Cases et les complètent sur le plan technique.
Pendant la phase «Transfer Case», les apprentis travaillent sur une nouvelle situation en petits groupes. Le Transfer Case est plus complexe ou met en lumière une autre perspective de la thématique étudiée. Les résultats sont ensuite comparés avec une solution de référence. Dans ce contexte, il est primordial que les apprentis identifient les points qu’ils devront approfondir durant la phase d’apprentissage individuelle et ceux qu’ils maîtrisent déjà. Ils sont étroitement accompagnés par les formateurs tout au long des différentes phases.
La solution de référence représente un repère pour les apprentis. Elle propose une solution possible et authentique du Transfer Case.
Lors de la phase d’apprentissage individuelle, les apprentis ont à leur disposition un choix varié de contenus, d’exercices, d’autotests, de vidéos d’apprentissage ou de contenus eLearning. Ils planifient cette phase, qui s’appuie sur les forces individuelles ou leur offre l’occasion de combler leurs lacunes. Les différents bilans personnels leur ont permis d’identifier leurs lacunes techniques.
Les autotests (mini-test pour chaque aptitude partielle) permettent aux apprentis de dresser immédiatement un bilan. Ils peuvent ainsi savoir dans quelle mesure ils maîtrisent les différentes aptitudes partielles.
Pendant la conclusion, les apprentis réfléchissent à leurs connaissances, ainsi qu’à leurs méthodes d’apprentissage et de travail. Lors de cette phase, ils effectuent une autoévaluation basée sur les aptitudes partielles (voir également préparation) et ont le temps de consigner les contenus techniques qu’ils jugent importants.
Les éléments fixes traitent de différents contenus, tels que les thèmes techniques, les compétences tablette, les entretiens client ou d’autres contenus importants.
L’objectif du suivi est que les apprentis finalisent les contenus du cours et les cas. Ils doivent également réaliser un mandat de transfert. Le test final marque la fin du suivi et de l’ensemble du module.
Oui. Le test final doit être passé au plus tard 3 semaines après le cours de présence. Il n’est pas obligatoire de le réussir. Un échec au test final est toutefois le signe que tous les contenus ne sont pas encore suffisamment consolidés.
Nous proposons aujourd’hui davantage de contrôles et de bilans personnels. Outre les tests d’introduction et finaux, le cours de présence comprend d’autres bilans, par exemple les solutions des exercices, les contenus eLearning, la solution de référence, les autotests et, bien entendu, les nombreux feed-back oraux.
Si ils échouent au test d’introduction, les apprentis reçoivent un feed-back concernant leur réflexion dès la phase de préparation. Lors du cours de présence, ils reçoivent ensuite des feed-back spécifiques concernant les compétences MSP (compétences méthodologiques, sociales et personnelles), les compétences médiatiques et les compétences professionnelles (aptitudes partielles). Ces feed-back sont enregistrés de manière transparente et les apprentis comme les banques en sont informés par e-mail.
L’approche «just in time» concerne la 2e année d’apprentissage (à partir de l’été 2018). Elle est appliquée uniquement pendant la 2e année d’apprentissage. L’idée est que les apprentis puissent axer les thèmes techniques davantage sur leur place de travail à la banque. C’est pourquoi les apprentis ou la banque peuvent participer à la définition de l’ordre des modules de la 2e année d’apprentissage.
La répartition des tâches entre CYP (off-the-job) et la banque (on-the-job) reste inchangée.
Dès le début de l’apprentissage, une phase d’introduction est proposée dans plusieurs modules. Dans ce cadre, tous les éléments sont soigneusement présentés et mis en place. Grâce à l’accompagnement étroit dont ils bénéficient en petits groupes lors du cours de présence, les apprentis sont soutenus individuellement par le formateur.
Vous êtes cordialement invité à assister gratuitement à un cours de présence. Vous trouverez plus d’informations ici. Vous pouvez également visionner la vidéo de présentation de la nouvelle organisation en cliquant sur le lien suivant.
Renseignez-vous directement dans le "Tutorial" sur CYPnet à votre disposition ou posez votre question dans notre forum sur CYPnet.
Vous pouvez poser votre question dans le forum de CYPnet. Celui-ci est animé deux fois par semaine par un formateur du CYP. Vous recevrez ainsi rapidement une réponse de qualité dont les autres personnes en formation pourront en outre profiter.
Nous programmons nos cours de manière à ce que chaque personne en formation soit assurée de trouver une place sur son site d’apprentissage. Si les dates encore disponibles chevauchent celles d’un séjour linguistique, d’un examen ou d’un autre rendez-vous important, vous pouvez contacter notre équipe afin de trouver une solutions approprée.
Les cours du semestre suivant sont mis en ligne le 30 juin et le 30 novembre. Si ces dates tombent sur un week-end, elles sont reportées au vendredi précédant le 30.
Contactez la hotline téléphonique du CYP au 021 612 61 80 (8h – 12h  et 13h30 – 16h30) ou envoyez un e-mail à info(at)cyp.ch. La hotline vous répondra aussi à vos questions d’ordre général. Informez en outre votre banque en cas d’absence à un cours CYP.
Par e-mail à qualite(at)cyp.ch. Pour les cours sélectionnés, un formulaire de feed-back électronique est en outre en ligne sur CYPnet.
Cela dépend des mandats qui figurent dans le travail préparatoire ainsi que de vos connais-sances préliminaires. Nous tablons en moyenne sur un temps de préparation/suivi total de dix heures.
Dans le film CYP sur http://www.cyp.ch/fr/concept
Sur CYPnet, vous trouverez divers guides et instructions. Veuillez les lire. Si ensuite vous n’avez toujours pas trouvé de réponse à votre question, veuillez saisir votre question dans le forum disponible sur CYPnet.
Nous vous conseillons de regarder le film d’animation du CYP relatif au DFP (dossier de formation et des prestations), qui explique parfaitement l’essentiel.

Vous trouverez également d’autres informations sur les examens du CYP dans le règlement d'examen sur ainsi que dans les dispositions d'exécution des CC-CI. Dans le plan de formation, vous trouverez des informations sur les tests internes (tests d’introduction et tests finaux) ainsi que sur les examens blancs.

Notre système filtre et affiche automatiquement les dates auxquelles vous n’avez pas école. Veuillez vérifier les dates de vos journées d’école dans vos données permanentes, sous « Modifier mon profil », et modifiez-les éventuellement
Toutes les fonctions de CYPnet sont décrites dans le guide de l’utilisateur : https://www.cypnet.ch/info/docs/cypnet_lernende_fr.pdf
Connectez-vous à CYPnet et cliquez sur le registre « Situation d’apprentissage ». Sélectionnez ensuite l’aperçu des objectifs détaillés. Sur la page suivante, vous trouverez en bas à droite le bouton « Créer un fichier d’apprentissage ».
Adressez-vous directement à votre responsable de la relève qui vous enverra une nouvelle fois vos accès.
Comme vous n’avez pas passé le test d'introduction dans les délais impartis, vous avez été automatiquement radié par le système. Inscrivez-vous à une nouvelle date. Si plus aucune place n’est libre sur votre site d’apprentissage, contacter le CYP par téléphone ou e-mail. Si aucune des dates proposées ne vous convient, vous devez traiter le module en rattrapage autonome. Nous avons besoin pour cela de l’accord de votre responsable de la relève, adressé à info(at)cyp.ch.
Comme vous l’avez appris lors des cours de présence, un test final manqué ne peut être rattrapé. Veuillez en discuter avec votre responsable de la relève.
Le test d'introduction est votre « ticket d’entrée » au cours de présence. Il est cependant important que vous vous acquériez les connaissances préliminaires requises conformément au travail préparatoire. Vous profiterez ainsi au mieux du cours de présence!
Vous recevrez un e-mail du CYP avec des instructions et des conseils concernant la marche à suivre.
Vous ne devez pas préparer le cours au dernier moment. C’est pourquoi le passage hors dé-lais des tests n'est possible que dans des cas exceptionnels et justifiés.
Notre ligne d'assistance téléphonique est à votre disposition :

Questions techniques relatives à l’application
Tél. 0900 02 55 02 (Fr. 1.50 / min.)
09h00 - 12h00
E-mail: info(at)cypnet.ch

Vous pouvez nous joindre au numéro 021/612 61 80 ou par e-mail à lausanne@cyp.ch.
Renseignez-vous directement dans le „Tutorial“ à votre disposition ou posez votre question dans notre forum sur CYPnet. Vous pouvez également nous envoyer un mail à info(at)cyp.ch.
Les contrôles de compétences CI sont des contrôles de compétences dont les notes comptent pour le CFC de fin d’apprentissage bancaire.

La procédure de qualification (ci-après également dénommée «PQ») se compose d’une partie scolaire (école professionnelle) et d’une partie entreprise (entreprise formatrice + organisation CI). Aux termes du plan de formation de la branche Banque, les conditions-cadres suivantes s’appliquent à la partie entreprise de la PQ: Grafik Abbildung Qualiverfahren f

Source: Site Web Swiss Banking - Chapitre 7 – Procédure de qualification en entreprise

Les personnes en formation qui effectuent l’apprentissage bancaire commercial et suivent les cours interentreprises de CYP passent également les contrôles de compétences CI chez CYP.

Pour tous les participants, deux notes sont attribuées au titre des contrôles de compétences CI chez CYP. Chaque note se compose de deux éléments:

1 examen professionnel + 1 étude de cas = 1 contrôle de compétences CI = 1 note

Au total, quatre éléments comptent donc pour la PQ.

L’examen professionnel est basé sur les aptitudes partielles traitées chez CYP. Il comprend à la fois des «questions à choix multiple» et des «questions ouvertes». Dans le cas des «questions à choix multiple», une liste de réponses possibles est proposée aux candidats, parmi lesquelles un certain nombre de réponses sont correctes (les candidats répondent à ce type de questions lors des tests d’introduction et finaux de CYP). Dans le cas des «questions ouvertes», les candidats doivent formuler eux-mêmes les réponses aux questions posées.
L’étude de cas est basée sur les aptitudes partielles Banque et les aptitudes partielles MSP traitées chez CYP. Elle comprend uniquement des «questions ouvertes».
La situation initiale de l’étude de cas est une situation client théorique, à partir de laquelle plusieurs questions sont posées. L’objectif est donc d'appliquer les connaissances théoriques à un contexte pratique.

L’étude de cas se compose de trois parties:

  1. La première partie porte sur l’analyse des besoins du client: de quoi le client a-t-il besoin? Que souhaite-t-il?
  2. La deuxième partie est consacrée à la mise en œuvre des aptitudes partielles. Des questions sont posées sur la situation client, par exemple: expliquez au client comment fonctionne l’e-banking.
  3. Dans la troisième partie, une proposition de solution ou de produits est élaborée d’une part et un lien avec la pratique est établi d’autre part. Pour établir le lien avec la pratique, plusieurs angles peuvent être choisis, par exemple: quelles pourraient être les objections du client? À quoi devez-vous impérativement penser quand vous traitez cette étude de cas? Comment votre banque organise-t-elle les démarches correspondantes?

De manière générale, toutes les aptitudes partielles qui ont été traitées chez CYP jusqu’au contrôle de compétences CI peuvent être contrôlées. Le plan de formation de CYP présente tous les modules CYP. Avant chaque contrôle de compétences CI, CYP établit les contenus qui seront contrôlés sur la base du plan de formation.

Examen professionnel 1 : toutes les aptitudes partielles des modules CYP suivis jusqu’à présent.

Étude de cas 1 : toutes les aptitudes partielles des modules CYP suivis jusqu’à présent (y compris toutes les aptitudes partielles jusqu’à l’examen professionnel 1)  À travers l’évaluation de l’examen professionnel, les candidats ont la possibilité de développer leurs compétences relatives aux aptitudes partielles déjà contrôlées et de fournir une prestation correspondante.

Examen professionnel 2 + étude de cas 2 : toutes les aptitudes partielles des modules CYP suivis jusqu’à présent, l’accent étant cependant mis sur les aptitudes partielles de la deuxième année d’apprentissage.

Chez CYP, un contrôle de compétences CI dure au total 90 minutes, ce temps étant réparti comme suit entre un examen professionnel et une étude de cas:

Contrôle de compétences CI 1:
- Examen professionnel 1: 45 minutes
- Étude de cas 1: 45 minutes

Contrôle de compétences CI 2:
- Examen professionnel 2: 30 minutes
- Étude de cas 2: 60 minutes

Le premier contrôle de compétences CI a lieu au cours de la première année d’apprentissage. L’examen professionnel se déroule en février/mars et l’étude de cas en juin/juillet.
Le deuxième contrôle de compétences CI a lieu au début de la troisième année d’apprentissage. Il se déroule en août/septembre. Les deux éléments (examen professionnel + étude de cas) ont lieu le même jour.
CYP indique aux personnes en formation les thèmes qui seront contrôlés à travers les mandats de préparation et de suivi, ainsi que par le biais des informations communiquées pendant les cours de présence. De plus, les modules renseignent les personnes en formation sur les questions, par exemple : quelle pourrait être une situation client ? Quelles stratégies de travail pourraient être mises en œuvre ?
Les résultats sont communiqués aux candidats via la plate-forme personnelle sur CYPnet. Ils sont publiés après que tous les examens professionnels et les études de cas de la session concernée ont été évalués. CYP communique la date de publication des résultats le jour du contrôle de compétences CI. Les dates de publication des résultats sont approximativement les suivantes:
Avril/mai: résultats de l’examen professionnel du contrôle de compétences CI1
Août/septembre: résultats de l’étude de cas et résultat total du contrôle de compétences CI1
Octobre/novembre: contrôle de compétences CI2
Par ailleurs, CYP communique aux banques un aperçu des résultats au niveau national.
Sous la forme d’un nombre de points et d’une note.

Résultats du contrôle de compétences CI 1 :
Les résultats sont communiqués à deux dates:
Avril/mai: nombre de points obtenus à l’examen professionnel (PAS de note)*
Août/septembre: nombre de points obtenus à l’étude de cas 1 + note du contrôle de compétences CI 1

* Une note étant composée d’un examen professionnel et d’une étude de cas, AUCUNE note ne peut être attribuée au moment de la publication des résultats du premier examen professionnel. Le nombre maximum de points pour l’étude de cas 1 est de 60. Selon la formule de calcul des notes, un résultat de 33 points (55% du nombre maximum de points) est considéré comme une prestation suffisante.

Résultats du contrôle de compétences CI 2 :
Tous les résultats sont communiqués à la même date (octobre/novembre):
nombre de points obtenus à l’examen professionnel 2 + nombre de points obtenus à l’étude de cas 2 + note du contrôle de compétences CI 2

Un total de 100 points peut être attribué au maximum pour chaque contrôle de compétences CI, une partie de ce total correspondant à un examen professionnel et l’autre partie à une étude de cas. Les notes sont établies sur la base de l’échelle de notes officielle (Dispositions d’exécution CYP - Contrôle de compétences des cours interentreprises (CC-CI)). Les notes vont de 1.0 à 6.0. Elles sont attribuées en demi-notes et notes entières.
Sur CYPnet, les candidats peuvent accéder à un aperçu des aptitudes partielles. Le pourcentage de réponses correctes aux différentes aptitudes partielles est indiqué. Il n’y a pas d’autres contenus disponibles, par exemple une capture d’écran de chaque question d’un contrôle de compétences CI.
Le nombre de points maximum pour l’étude de cas CC-CI est de 60. Une prestation est considérée comme suffisante à partir de 33 points (soit 55% des points pouvant être obtenus).
Les éléments mentionnés dans cette question ont plusieurs objectifs:
Le mandat de recherche et le mandat d’observation servent à préparer les personnes en formation aux contrôles de compétences CI, mais ne font pas partie de la procédure de qualification (PQ). Exemple : Le mandat de recherche a pour but de permettre aux personnes en formation d’enrichir régulièrement leurs connaissances dans les domaines de la finance et du crédit et d’étudier des sujets techniques de manière approfondie. L’objectif est que les personnes en formation jettent un pont entre les modules de base et les thèmes plus complexes de la finance et du crédit. Le mandat de recherche étant technique et orienté vers la pratique, il les aide également à se préparer à l’étude de cas. La présentation de groupe finale du mandat de recherche ne fait PAS partie de la PQ.
Ils existent plusieurs moyens de se préparer à l’étude de cas de manière optimale.Une préparation optimale repose sur une combinaison de plusieurs éléments :

Travail de préparation et de suivi des modules sérieux

  • Étude des aptitudes partielles
  • Participation active aux cours de présence de CYP
  • Transfert autonome vers la pratique : le transfert vers la pratique des mandats de suivi aide les personnes en formation à mettre en pratique les connaissances théoriques acquises. Un lien est ainsi établi entre la théorie et la pratique, facilitant le développement des connaissances.
  • Collaboration au sein des groupes d’apprentissage
  • Travail autonome dans le cadre du mandat de recherche et du mandat d’observation conformément au mandat de suivi des modules CYP
  • Évaluations personnelles : les tests d’introduction et les tests finaux des cours de présence constituent un bon moyen de faire le bilan. À cet égard, il est important de porter un regard critique sur l’évaluation et de planifier la suite de l’apprentissage en se référant aux aptitudes partielles.
  • Analyse des contrôles de compétences CI précédents : sur CYPnet, les candidats peuvent consulter leurs résultats pour les différentes aptitudes partielles. En analysant et en révisant entièrement les aptitudes partielles concernées, ils peuvent améliorer leurs compétences et combler leurs lacunes techniques.

Connaissance des conditions-cadres :

Les contrôles de compétences CI sont basés sur les aptitudes partielles. Une participation active aux cours de présence de CYP et un travail de préparation et de suivi sérieux permettent aux candidats de se préparer au mieux aux contrôles de compétences CI. Il n’est donc pas obligatoire d’avoir travaillé au service crédits/service financier.
L’étude de cas se base sur les aptitudes partielles de toute la première année. Y sont donc également abordés les thèmes déjà traités lors de l’examen écrit. Cette forme nous permet d’assurer le développement des compétences après l’examen écrit. Avec une évaluation approfondie de l’examen écrit, les personnes en formation peuvent élargir leurs compétences dans les thèmes abordés et les appliquer de nouveau lors de l’étude de cas.
Non, il n’est pas possible de repasser un contrôle de compétences CI, sauf dans des cas exceptionnels prévus par les prescriptions de l’Office cantonal de la formation professionnelle, par exemple en cas de redoublement de l’année d’apprentissage. Les demandes de cette nature doivent être adressées à l’office cantonal compétent. CYP ne traite PAS ce type de demandes.
Les conditions-cadres sont les mêmes que pour les autres éléments de qualification (voir également point «Un recours peut-il être déposé?»).
Les recours sont régis par les dispositions d’exécution cantonales. CYP ne traite PAS les recours et ne peut fournir AUCUN renseignement concernant les dispositions d’exécution cantonales. Veuillez-vous renseigner directement auprès de l’office compétent.

Kursdaten

Kursorte

Anmeldung

Grundlage aller Prüfungen ist das Prüfungsreglement. Die Kandidatinnen und Kandidaten melden sich direkt via CYPnet für die mündlichen Prüfungen an.

Prüfungsreglement für Mittelschulabsolventen (BEM)

Prüfungstermine für die mündliche Schlussprüfung (SBVg)

Aufbau der Prüfungen

Die mündliche Prüfung BEM basiert auf einem bankfachlichen Kundenfall, welcher sich an den im Rahmenlehrplan BEM definierten Lern- und Leistungszielen orientiert. Jeder dieser Fälle enthält ein Leitthema (in der Regel kredit- oder finanzlastig) sowie zusätzliche Anforderungen an die restlichen bankfachlichen Themen.

Prüfungsvorbereitung

Die Kandidaten haben die Möglichkeit, eine so genannte „Beratermappe“ zur Prüfung mitzunehmen und im Kundengespräch einzusetzen. Die Beratermappe enthält vorzugsweise:

  • Prospekte und Unterlagen zu Produkten und Prozessen der eigenen Bank
  • Visualisierungshilfsmittel zur Erklärung von Abläufen und Entwicklungen
  • Checklisten, Beratungs- und Fragebögen für die Kundenanalyse
  • Formeln zur raschen Berechnung von relevanten Zahlen; zum Beispiel Kennzahlen, Renditen, Belehnung und Tragbarkeit, Kommissionen und Gebühren etc.
  • Notebooks, Laptops, Rechner aller Art
  • Geeignetes Notiz- und Schreibmaterial, welches im Kundengespräch Einsatz findet.
  • Nicht erlaubt sind: Mobiltelefone

Ablauf

  • Begrüssung/Einführung
  • Bedarfsanalyse des Kunden
  • Passendes Angebot/Offerte
  • Einwandbehandlung
  • Abschluss des Geschäfts (angedeutet)
  • Verabschiedung

Der zweite Experte führt zum Ablauf des Gesprächs Protokoll und ist nicht direkt an der Kundensituation beteiligt. Das eingesetzte Notiz- und Prospektmaterial wird durch die Experten nach der Prüfung eingezogen.

Bewertungsgrundlagen und Gewichtung

Die Bewertung und Benotung des Prüfungsgesprächs erfolgt anhand von vorgegebenen Bewertungskriterien aus den Bereichen Fach-, Methoden- und Sozialkompetenz entsprechend dem Rahmenlehrplan BEM. Die Kundenfälle stützen sich mehrheitlich auf Lern- und Leistungsziele, welche Elemente aus allen Kompetenzen abdecken; also keine reinen Theorieziele. Die Gewichtung und Punktevergabe des Gesprächs ist wie folgt:

  • 50% Fachkompetenz (maximal)
  • 25% Methodenkompetenz (maximal)
  • 25% Sozialkompetenz (maximal)
  • 5% Allgemeiner Eindruck (maximal)

Vergeben werden maximal 100 Punkte, welche entsprechend der Notenskala BEM mündlich ausgewertet werden.

Kursdaten

Kursorte

Anmeldung

Grundlage aller Prüfungen ist das Prüfungsreglement. Die Kandidatinnen und Kandidaten melden sich direkt via CYPnet für die mündlichen Prüfungen an.

Prüfungsreglement für Mittelschulabsolventen (BEM)

Prüfungstermine für die mündliche Schlussprüfung (SBVg)

Aufbau der Prüfungen

Die mündliche Prüfung BEM basiert auf einem bankfachlichen Kundenfall, welcher sich an den im Rahmenlehrplan BEM definierten Lern- und Leistungszielen orientiert. Jeder dieser Fälle enthält ein Leitthema (in der Regel kredit- oder finanzlastig) sowie zusätzliche Anforderungen an die restlichen bankfachlichen Themen.

Prüfungsvorbereitung

Die Kandidaten haben die Möglichkeit, eine so genannte „Beratermappe“ zur Prüfung mitzunehmen und im Kundengespräch einzusetzen. Die Beratermappe enthält vorzugsweise:

  • Prospekte und Unterlagen zu Produkten und Prozessen der eigenen Bank
  • Visualisierungshilfsmittel zur Erklärung von Abläufen und Entwicklungen
  • Checklisten, Beratungs- und Fragebögen für die Kundenanalyse
  • Formeln zur raschen Berechnung von relevanten Zahlen; zum Beispiel Kennzahlen, Renditen, Belehnung und Tragbarkeit, Kommissionen und Gebühren etc.
  • Notebooks, Laptops, Rechner aller Art
  • Geeignetes Notiz- und Schreibmaterial, welches im Kundengespräch Einsatz findet.
  • Nicht erlaubt sind: Mobiltelefone

Ablauf

  • Begrüssung/Einführung
  • Bedarfsanalyse des Kunden
  • Passendes Angebot/Offerte
  • Einwandbehandlung
  • Abschluss des Geschäfts (angedeutet)
  • Verabschiedung

Der zweite Experte führt zum Ablauf des Gesprächs Protokoll und ist nicht direkt an der Kundensituation beteiligt. Das eingesetzte Notiz- und Prospektmaterial wird durch die Experten nach der Prüfung eingezogen.

Bewertungsgrundlagen und Gewichtung

Die Bewertung und Benotung des Prüfungsgesprächs erfolgt anhand von vorgegebenen Bewertungskriterien aus den Bereichen Fach-, Methoden- und Sozialkompetenz entsprechend dem Rahmenlehrplan BEM. Die Kundenfälle stützen sich mehrheitlich auf Lern- und Leistungsziele, welche Elemente aus allen Kompetenzen abdecken; also keine reinen Theorieziele. Die Gewichtung und Punktevergabe des Gesprächs ist wie folgt:

  • 50% Fachkompetenz (maximal)
  • 25% Methodenkompetenz (maximal)
  • 25% Sozialkompetenz (maximal)
  • 5% Allgemeiner Eindruck (maximal)

Vergeben werden maximal 100 Punkte, welche entsprechend der Notenskala BEM mündlich ausgewertet werden.

Aperçu des modules apprentis

Aperçu des modules apprentis

PDF Download

TOP